Merci à tous et à l’année prochaine !

Merci à tous et à l’année prochaine !
Merci à tous et à l’année prochaine !

Lu 1166 fois
Publié le 29 Oct 2013

Merci à tous et à l’année prochaine !

La 43e édition du Tour Air France de Nouvelle-Calédonie s'est achevée avant-hier en beauté sur l'Anse Vata, après 11 jours de course et 1 030 km. Retour sur les moments clés de l'épreuve.

1e étape : bienvenue à Maré, dans l'ambiance unique des îles Loyauté

Danses, chants, coutumes... les 60 coureurs ont subi un choc culturel dès leur arrivée à Maré. Le 1er jour, les réjouissances ont débuté par un prologue de 5 kilomètres autour de Tadine. Une épreuve remportée par les trois Suisses de la formation Entreprise Pierre : Stefan Kung, Théry Schir et Frank Pasche. L'après-midi, les mariés de Wabao ont donné le départ de la 1ère étape : 74 kilomètres à l'issue desquels se sont imposés Mathieu Delarozière (Province Nord), Cyrille Thiery (Entreprise Pierre) et Ryan Wills (Gillette).

2e étape : à Maré, Théry Schir endosse le maillot jaune qu'il ne lâchera pas

Le 2e jour, à l'issue d'une course de 74 kilomètres entre Tenane et Tadine, la victoire est revenue à Théry Schir (Entreprise Pierre), trois secondes devant Thomas Welter (Enfer du Nord) et Fabien Patanchon (Axial Entreprise Pierre).

3e étape (La Foa, Moindou et Kouaoua) : la plus calédonienne

De nombreuses crevaisons, des chutes, un soleil de plomb, trois cols de 1e et 2e catégorie... La 3e étape n'a pas été de tout repos. Après une première transversale entre Moindou et Kouaoua, les coureurs ont goûté à la poussière, la terre et la caillasse de la mine SLN de Kouaoua. L'arrivée au sommet de la mine Méa s'est jouée entre Valentin Dufour (OPT), Théry Schir (Entreprise Pierre) et Renaud Pioline (Province Nord) qui a finalement remporté l'étape. « L'une de mes étapes préférées avec Maré », selon Théry Schir (Entreprise Pierre), qui a conservé le maillot jaune jusqu'à la fin.

4e étape (Moindou et Houaïlou) : première victoire calédonienne

C'est le Calédonien Tuanua Zahn (Axial Entreprise Pierre) qui a eu raison du parcours sinueux de 117 km entre Moindou et Houaïlou. Un premier podium d'étape pour le sprinter et une grande fierté pour la Calédonie.

5e étape (Poindimié et Voh) : la plus longue

Lors de cette étape, 123 kilomètres ont été avalés, avec trois passages de cols sur la traversée de la Koné-Tiwaka. Une étape décisive où l'Australien Cameron Ivory (Paradice Investment) s'est imposé devant Fabien Patanchon (Axial Entreprise Pierre), après l'avoir fait « sauter sur la ligne ». Pendant cette étape, le Néo-Zélandais Ryan Wills (Gillette), 2e au classement général, a chuté avant d'abandonner la course le lendemain, cédant ainsi sa 2e place à Mathieu Delarozière (Province Nord).

6e étape (Koumac-Poum) : ça roule fort

Au menu de cette étape : du plat entre Koumac et Kaala Gomen aller-retour, suivi de quelques bosses entre Koumac et Poum. Une épreuve moins difficile que les trois précédentes, mais toute aussi intense, où Alexis Tourtelot (Betico) l'a emporté, devant Guillaume Bonnet (Province Nord) et Alexis Romeder (Savexpress).

7e étape (Koumac-Koné) : 2e victoire calédonienne

Cette 7e étape de 113 km, sans difficultés particulières hormis un vent contraire, a été remportée par le Calédonien Kévyn Maitere de la formation Axial Entreprise Pierre, devant l'Estonien Erki Putsep (ACLN) et Guillaume Bonnet (Province Nord).

8e étape (Koumac-Bourai) : ça bouge dans le classement général

A l'issue de 100 km ponctués de 3 franchissements de cols, c'est le Réunionnais de la formation Savexpress, Jean-Denis Armand, qui s'est imposé devant avec Cyrille Thiéry (Entreprise Pierre), Thomas Welter (Enfer du Nord) et Thierry Fondère (Axial Entreprise Pierre). Cette 8e étape a occasionné d'importants bouleversements au classement général. Le maillot jaune Théry Schir (Entreprise Pierre) a perdu de l'avance sur Thomas Welter (Enfer du Nord), seulement à 8 secondes derrière lui. De plus, le peloton est arrivé 25 minutes après l'échappée, un écart de taille qui a fait dégringoler au général tous ceux qui n'avaient pas « pris le large », dont Mathieu Delarozière (Province Nord) ou encore Renaud Pioline (Enfer du Nord), qui sont passés respectivement de 2e à 5e, et de 4e à 11e.

Quant au contre-le-montre qui a eu lieu l'après-midi, il a consacré Samuel Layzell (Paradice Investment), dernier au classement général, Mitchell Carrington de la même formation, et Stefan Kung (Entreprise Pierre), champion suisse du contre-la-montre.

9e étape (Bourail-Boulouparis) : Reimherr se réveille

Cette étape de transition roulante de 92 km a été remportée par Stéphane Reimherr (Axial Entreprise Pierre), vainqueur du Tour précédent, devant Erki Putsep (ACLN) et Karl Murray (Gillette).

10e étape : l'étape décisive du Mont-Dore

Pour cet avant-dernier jour du Tour, les compétiteurs se sont attaqués à une épreuve de 100 km sur les routes du Grand Sud. Au programme, passage de deux cols aller/retour : Mouirange et les Deux Têtons. « Une épreuve aussi difficile par son relief que ses conditions météorologiques », a souligné Thomas Welter (Enfer du Nord), 2e au général, qui a tenté de récupérer les 12 secondes qui le séparaient du maillot jaune... mais sans succès. C'est finalement l'impressionnant Suisse, Stefan Kung, de la formation Entreprise Pierre qui a remporté cette avant-dernière étape du Tour.

11e étape : le critérium de l'Anse Vata

Le finish de ce 43e Tour Air France de Nouvelle-Calédonie s'est joué dimanche 27 octobre sur un parcours de 43 km à l'Anse Vata, où les routes étaient fermées pour l'occasion. A l'issue de 12 boucles, ce sont trois coureurs, non présents parmi les meilleurs au classement général, qui ont eu raison de l'épreuve : Pierre Drancourt (ACLN), Jonathan Masson (OPT) et Cameron Ivory (Paradice Investment). Pas de changements au général à l'issue de cette étape.

Il déSchir !

Théry Schir aura donc conservé le maillot jaune depuis la 2e épreuve à Maré. Thomas Welter (Enfer du Nord) termine, lui, à 12 secondes derrière et Cyrille Thiéry (Entreprise Pierre) à 1:30.

Qu'ont-ils pensé de cette 43e édition ?

Théry Schir (Entreprise Pierre), maillot jaune : « Je suis super content. Si on vient surtout pour le folklore, c'est aussi une belle course atypique, avec de la concurrence. Thomas (Welter) m'a impressionné. Dans mon équipe, ce sont des amis plus que des coéquipiers. Avec Stefan (Kung) on court souvent ensemble. Quant à Frank (Pasche), il habite près de chez moi. J'aimerais vraiment revenir, mais ce ne sera pas pour les 2 années à venir, car on va bientôt se mettre dans la préparation des JO 2016, avec les premières qualifications qui commencent en septembre prochain. »

Thomas Welter (Enfer du Nord), 2e au général : « Opéré en novembre dernier, j'ai repris le vélo en janvier. C'est donc un bon résultat pour moi, même si je suis un peu déçu de ne pas avoir gagné ! En tout cas, je me suis fait bien plaisir pendant ce Tour. Bonne entente avec mes coéquipiers qui sont des adversaires tout au long de la saison. Bref, j'espère vraiment pouvoir revenir ! »

Cyrille Thiéry de l'Entreprise Pierre, 3e au général : « J'ai pris beaucoup de plaisir pendant ce Tour, d'autant qu'on s'entend très bien dans l'équipe. Avec Théry, on court ensemble en équipe nationale. C'est vraiment un ami, on se voit en dehors du vélo. Pour cette 3e participation, je finis bien (3e), ce qui me satisfait d'autant plus ! Mes étapes préférées ? La Mine Méa et le Mont-Dore. Seul regret, ne pas avoir franchi l'emblématique col d'Amos ».

Alexis Tourtelot (Betico), vainqueur de la 6e étape : « J'ai gagné mon étape, contrat rempli ! »

Patrice Lavenant (Shell Pacifique), doyen du Tour à 47 ans « C'était mon 2e et dernier Tour. Une épreuve difficile : le niveau était élevé et avec l'âge on récupère moins bien. Je compte bien revenir dans quelques années, mais en tant que directeur sportif d'une équipe de jeunes Bretons, en espérant qu'ils fassent aussi bien que les Suisses ! »

Tristan Delacroix (Betico), 19 ans, le benjamin du Tour « C'était super. Que de bons souvenirs et une formidable ambiance dans l'équipe ! Je reviendrai, c'est sûr, peut-être dans 2 ans. Niveau résultat, je m'étais fixé comme objectif de finir dans le Top 20. Avec ma 19e place au classement général, mission accomplie ! »

Matthews Thépignier(ACLN Dumbéa) : « Même si je suis un peu déçu de mes résultats, ça m'a permis de faire un dernier Tour du pays avant de m'envoler pour la métropole. Quand je reviendrai, ce ne sera pas pour subir le Tour, mais pour le faire subir ! »

Sébastien Ledivenach (VCC Mt Dore) « C'était sympa, bonne ambiance, notamment à l'arrivée sur le Cyclo-Village. J'ai rencontré de super coureurs, avec lesquels on a bien rigolé »

Laurent Debaene (Enfer du Nord) : « Je suis content de l'équipe, qui termine 2e au classement par équipe et remporte 4 maillots. Cette année, on a eu de la chance : une bonne ambiance et des coureurs performants. L'année prochaine, je remonterai une équipe, mais cette fois-ci en directeur sportif. Une équipe pour gagner le Tour ! »

Tom Bossis « C'est une super expérience. On a eu le temps de profiter de tous les à-côté de la Calédonie pour lesquels on vient ! Une chose est sûre : je reviendrai ! »

David Tauziat (Sonarep) : « C'est une jolie course sur tous les tableaux : épreuves, ambiance, folklore... Franchement, je compte bien revenir ! Mon étape préférée ? Celle Du Mont-Dore, même si c'est celle où j'ai le plus galéré : j'ai roulé 75 km tout seul ! Heureusement, les commissaires étaient là pour me soutenir et m'arroser. »

Le Cyclo-Village termine, lui aussi, son Tour

Maré puis la grande Terre ont accueilli pendant 11 jours un Cyclo-Village itinérant. Ce village a réservé bien des surprises aux visiteurs : entre défi Home trainer sur vélo d'appartement, visite de l'exposition sur l'histoire du vélo calédonien, vote pour le concours photo « I love vélo », calcul de l'indice de masse corporelle, piste de Pump Track, stand de la sécurité routière et photos gratuites ave Cyclo, la mascotte du Tour... La Fête du Vélo était bel et bien au rendez-vous. Sur l'intégralité de l'épreuve, le Cyclo-Village a mobilisé près de 2 000 participants qui sont repartis le sourire aux lèvres, chargés de cadeaux et de beaux souvenirs... Une première qui, espérons-le, sera reconduite l'année prochaine !


Nos Sponsors
Congrès de Nouvelle-Calédonie
Le Bilboquet plage
Mairie de Nouméa
Betico 2
OPT NC
Pacific Shell
Gouvernement de Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie 1ere
Province Nord - Nouvelle-Calédonie
Province des Iles - Nouvelle-Calédonie
Ville de Dumbéa
Les Nouvelles Calédoniennes
Société Minière G. Montagnat
Province Sud - Nouvelle-Calédonie
Air Calédonie
ACTB Pacifique
Point Rouge
Nos Sponsors

Copyright @ Le Tour Air France de Nouvelle-Calédonie 2013/2017 - Conception et réalisation : PAO Production