Classement général

  1. FONDERE Thierry
    AXIAL Ent. PIERRE
  2. LE BOUVIER Loïc
    VCC MT DORE/AIR FRANCE/TTI
  3. CHRISTENSEN Ryan
    OLIVER’S RACING

Podium Etape 10

  1. GRIFFIN Logan
    OLIVER'S RACING
  2. NADON Ludovic
    SHELL PACIFIC
  3. ROBERT Maxime
    WEARCOMP CYCLING TEAM

Le classement complet

Téléchargez le dernier classement

>>> Ou retrouvez nos archives
dimanche, 23 octobre 2016 02:08

Thierry Fondère remporte le Tour Air France 2016

Le sacre de Thierry Fondère, entouré de ses dauphins Loic Le Bouvier (VCC Mont Dore/Air France/TTI SDV) et Ryan Christensen (Oliver's Food Racing) avec le Maire de Dumbéa, le Président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie et Katleen Damond, représentant Air France Le sacre de Thierry Fondère, entouré de ses dauphins Loic Le Bouvier (VCC Mont Dore/Air France/TTI SDV) et Ryan Christensen (Oliver's Food Racing) avec le Maire de Dumbéa, le Président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie et Katleen Damond, représentant Air France

La victoire des jambes et de la tête

Stratégie d’une intelligence remarquable et jambes d’acier, c’est ce cocktail qui a permis à Thierry Fondère, leader de l’équipe Axial/Entreprise Pierre, de remporter brillamment la 46e édition du Tour Air France de Nouvelle-Calédonie.

Tout a commencé au début de la compétition, à Lifou. Une échappée qui prend 5 minutes d’avance sur le peloton. Personne ne les rejoindra, jusqu’à la dernière étape. Taruia Krainer, vainqueur du Tour 2015 et Florian Barket n’en sont pas. Ils ne savent pas encore que tout s’est joué là. Ils l’apprendront à leurs dépens.

Thierry Fondère, lui, « a senti le coup ». Il en est. Grace à cette clairvoyance, il se maintient en permanence à quelques dizaines de secondes des différents maillots jaunes.

Il n’engrange aucune victoire d’étape. Il n’essaie pas de monter sur la plus haute marche du podium. « Je voulais ménager mes équipiers pour la fin », avoue-t-il au micro de Gonzague de la Bourdonnaye, après sa victoire.

Sa victoire, il la met en marche à l’avant dernière étape, celle du Mont Dore. Un vrai coup de force, avec parmi ses compagnons d’échappée, Taruia Krainer. Il avait 1’05 de retard sur Loïc Le Bouvier, alors maillot jaune. Il engrange donc une avance de 1’20. Juste ce qu’il faut pour devenir leader de la grande boucle calédonienne, avant la dernière étape.

A Dumbéa, la stratégie de l’équipe Axial/Entreprise Pierre est claire et imparable. 3 coureurs d’échappent, mais ils ne sont pas dangereux au classement. Dans le peloton, l’ordre est établi. 2 équipiers sont aux avants-postes, réglant le rythme. Un troisième suit son leader. En cas de crevaison, il le ramènera.

Dans la dernière descente de Tonghoué, les attaques se succèdent. En vain, devant la vigilance –et la fraîcheur- des Axial/Entreprise Pierre. Thierry Fondère franchit la ligne d’arrivée avec un avance conservée. Et empoche une deuxième victoire de la plus grande épreuve cycliste calédonienne. Une victoire des jambes et de la tête.


Copyright @ Le Tour Air France de Nouvelle-Calédonie 2013/2017 - Conception et réalisation : PAO Production